TIFRA TIGZIRT SUR MER ( Tansa-Tifra)

ANSUF YISWEN GHER TIFRA N TIGZIRT

1 Mai 2009 , Rédigé par amazigh Tifera

Vue de Tansa Tifera

                           







 

VUE DE TANSA TIFRA

Tigzirt s/mer

Tigzirt (île en berbère) est une ville côtière de Kabylie (Algérie) se situant à 150 km à l’est d’Alger et à 39km de Tizi-Ouzou, chef-lieu de la wilaya.

La commune de Tigzirt, d’une superficie de 45 km², est limitée au nord par la mer Méditerranée, à l’est par la commune d'Iflissen, à l’ouest par la commune de Mizrana et enfin au sud par la commune de Makouda et celle de Boudjima.

  La commune de Tigzirt est composée de 12 villages2 :

  • Attouri
  • Azra
  • Cheurfa
  • El Azaïb
  • El Kelaa
  • Ouaroudjen
  • Taguemount
  • Tamedecht
  • Tensa
  • Thala Testane
  • Tifra
  • Tigzirt

 
L’atout touristique majeur de Tigzirt est sans doute la beauté de ses paysages; le plus célèbre de ces derniers est l’îlot se trouvant à quelques dizaines de mètres de l’ancien port et qui a donné son nom à la ville. La ville possède aussi d’autres merveilles dont des ruines
romaines car Tigzirt est fondée sur la partie Sud d’une ancienne ville romaine appelée Imonium.

On suppose que la ville d'Iomnium aurait été construite entre 145 et 147 av. J.-C. À cette époque la ville n'était constituée que d'un tout petit port et d'une caserne.

Au IIIe siècle, l'empereur romain d'origine berbère Septime Sévère confia à Julius Félix, notable de l'actuelle Dellys, les constructions liées à l'extension de la ville. Cette extension démarre avec la construction d'un temple, ce qui aura pour effet d'attirer de nombreux habitants     


.

TIGZIRT LA VUE DU PORT EN CHANTIER ET DE L' ILOT


PHOTO DANS  L'HOTEL DOMERGUE A  TIGZIRT

 

HISTOIRE DE TIFRA
Des ruines romaine a Tifra au lieu dit Achrouken Tanqacht Azra ou IZEDGHEN , des ecritures en tifinagh sont gravés sur les roches de deux grotes ceci est une preuve valable que cette terre est habitée depuis  avant l'arrive des arabes en afrique du nord

LA  COLONISATION DE LA KABYLIE MARITIME
 

A la fin de septembre de grandes fêtes eurent lieu a Alger pour célébrer la victoire  sur les marocain a Isly le 14 aout 1844. Le maréchal Bugeaud fut invité avec les aghas et les caïds et amines avec des cavaliers qu’ils purent réunir des Iflissen et de Taouarga

  1. Le 05 octobre 1844  démolition de la maison de Belkessam à TAMDA il n’est resté  debout dans le village que la mosquée le lendemain les militaires rentre vers Dellys en passant par la ligne de crête de Ouaguenoune cette région est sous l’autorité de l’agha Lemdani  bien que ils n’ont jamais fait acte de soumission.
  2. Le général comman  voulait asseoir son autorité, le 6 octobre a 3 heure du matin  il fit bruler le village d’AFIR ramasse en son chemin 1404 têtes de bétail ; il arrive au camp de Ain larbaa pour rejoindre dellys.
  3. L’arrière garde du général Comman commande par le colonel Blangini, a été attaquée par une troupe de 500 kabyles.
  4. Le 11 Octobre  le général Comman fit une nouvelle attaque sur les At Ouaguenoun et Iflissen Levhar qui ne payais pas d’impôts  et qui ne tenaient aucun compte des ordres  de  leur Agha.
  5. le 15 octobre la colonne  des militaires français va établir  son bivouac au village de Cheurfa quatre coups de fusil sont tiré la nuit  c’est pour surveiller les mouvements des Ifflissen et les forces kabyles sont établi a Tsleta pour cela le général a ordonne un mouvement rétrograde puis le 16 octobre il s’installe a Tnin n-ouaguenoun
  6. Le 17 octobre  de Tnin n Ouaguenoun le général  décide de disperser la force kabyle  camper a Tsleta  avec une colonne d’attaque compose de  deux bataillions  durant cette journée les français ont perdu  26 hommes  et 165 blesses dont 15 officiers, les forces kabyles ont perdu 326 hommes et 350 blessés.il ya avait deux femme qui soutenait les combatants une appellée Koula et l'autre Micha 
  7. Les français sont reculer pour rentre a dellys les troupes démoralisés.

 

  1. Le 27 octobre les français occupent la position de Tsleta  sans trouver  de résistance.
    Une corvée armée envoyé a Tifra, qui est le village le plus important des Iflissen Levhar pour prendre de la paille. Ce village, qui était abandonné, fut incendié et les nombreux vergers qui l’entouraient furent dévastés  

 

Partager cet article

Commenter cet article

al 18/05/2009

Azul,Bienvenue sur la blogosphère! Nous serions heureux de vous compter parmi nous au sein de la communauté "Kabylie" d'over-blog:http://www.over-blog.com/com-1045267406/Kabylie.htmlBonne continuation

TAGHZOUIT MOUHAND 04/04/2010



tifra: you are special you are caring & so kind the best village in the word anyone could ever find i love you . azra,tinssa, tagmount ,tamdecht , ighil-ghiden



TAGHZOUIT MOUHAND 04/04/2010



tifra: you are special you are caring & so kind the best village in the word anyone could ever find i love you . azra,tinssa, tagmount ,tamdecht , ighil-ghiden



djamel boulanouar 29/04/2014

bonjour je fait un appel a celui qui pourrai m' aider a retrouver le capitaine kaci Rachid de tifra je suis parisien j'ai fait mon armée avec lui en 1979 a1980 a blida je m'appelle Djamel boulanouar et je suis triste de plus avoir de nouvelle je vous laisse mon adresse mail dkyos@laposte.net très cordialement

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog