Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
TIFRA TIGZIRT SUR MER ( Tansa-Tifra)

Le navet '' left " un remède contre la toux

23 Octobre 2015 , Rédigé par Malik Tifra

Le navet '' left " un remède contre la toux
Ingrédients:
  • Un beau navet bio
  • Sucre de canne complet
Préparation:
  • Lavez le navet.
  • Evidez le à l’aide d’un petit couteau, creusez suffisamment pour pouvoir emplir la cavité avec 1 cuillère à café de sucre de canne.
  • Placez le navet dans une tasse ou un verre de façon à ce que le navet reste debout.
    Laissez macérer une nuit.
  • Au matin, le sirop sera formé, il n’y a plus qu’à le recueillir.
  • Recommencez l’opération le lendemain en creusant de nouveau le navet et en le remplissant de sucre.
  • Au bout de 3 à 4 jours, il faudra changer de navet si vous avez encore besoin de sirop.

Si votre navet est trop petit pour être creusé, on peut aussi le trancher en fines lamelles, le saupoudrer avec du sucre de canne et laisser macérer la nuit. Au matin, il n’y a plus qu’à récupérer le sirop.

Pour les gros navets, plus la cavité sera grande, plus vous recueillerez de sirop (CQFD !), si vous voulez une grande quantité, couper en 2 le navet et évider chaque partie pour y déposer du sucre.

Posologie:

1 cuillère à soupe 3 à 4 fois par jour pour les adultes.
Adapter la posologie pour les enfants.

Mais pourquoi du navet?

Le navet contient du soufre, c’est un bon expectorant qui facilite l’évacuation des sécrétions.
Ses propriétés émollientes et pectorales en font un remarquable adoucissant, spécifique des voies respiratoires.Il est efficace dans le cas d’une toux grasse en permettant l’expulsion des sécrétions, et il apaise et adoucit les gorges irritées par une toux sèche.

Et c’est bon?
Bon, au goût, le sirop n’a rien à voir avec le champagne, c’est un peu étrange, mais on s’y fait très vite. D’autant plus qu’il calme très efficacement la toux et que même les enfants l’aiment bien !

Selon le même principe, on peut faire du sirop avec du radis noir. A essayer une prochaine fois…

Partager cet article

Commenter cet article